Husaberg forever
Merci de vous connecter.

Husaberg forever

Lieu de discussion pour les passionnés de moto Husaberg!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Carte des membresCarte des membres  

Partagez | 
 

 Ch France Saint Palais (64)

Aller en bas 
AuteurMessage
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Ch France Saint Palais (64)   Sam 16 Avr 2016, 15:41






SAINT-PALAIS (64)


LE PAYS BASQUE OUVRE LE BAL
















Dans tout juste une semaine, le Championnat de France d’Enduro 24MX ouvrira ses portes à Saint-Palais, dans les Pyrénées-Atlantiques. Difficile de trouver un décor plus somptueux pour lancer une nouvelle saison. Les collines de Basse Navarre regorgent en effet de paysages plus spectaculaires les uns que les autres. Et si les pilotes seront les mieux lotis pour profiter du panorama, les spectateurs pourront, eux, profiter de la généreuse gastronomie basque et de la légendaire hospitalité des habitants de ce petit coin de France, ambassadeurs du bien-vivre.


C’est le Moto-Club des 2 gaves qui est à l’œuvre depuis plusieurs mois pour préparer au mieux cet évènement. C’est ce même moto club qui avait forcé le respect de tous en 2013, en sauvant de l’annulation une épreuve menacée par une météo dantesque. Fort de cette expérience, ils ont remanié quelque peu le tracé pour ouvrir environ 30% de nouvelles pistes, toutes au moins aussi belles qu'en 2013.


Coté pilotes, la cuvée 2016 devrait être exceptionnelle tant la liste des engagés dresse le panorama de ce qui ce fait de mieux en Enduro sur la scène internationale. Si les animateurs de ces dernières années tels que Pela Renet et Antoine Méo ont mis fin à leurs carrières d'enduriste, la relève est déjà en place. Preuve en est, l'ouverture du championnat du monde le week-end dernier à Agadir, au Maroc, a vu les pilotes français jouer les premiers rôles, avec la victoire notamment de Matthias Bellino.











Le profil du parcours : (Elite : 3 tours / Nationaux : 2 tours)





Heure du premier départ : 8h00





Départ – Paddock A/B – St-Palais (GPS – 43°19′50" N / 1°01’50" O )





Liaison 10'





Spéciale 1 – (GPS – 43°19′50" N / 1°01’50" O ): GARRIS – Spéciale banderolée tracée dans une prairie vallonnée –– Durée estimée : 5 min.





Liaison 50'




CH1 –Ravitaillement (GPS – 43°15′08" N / 1°02’21" O) LANTABAT




Liaison 25'





Spéciale 2 – (GPS – 43°17′08" N / 1°04’44" O) : ORSANCO - Spéciale banderolée – Durée estimée : 6 min.





Liaison 15'





Spéciale 3 – (GPS – Départ 43°18'50.42" N / 1°0'57.29" O - Arrivée – 43°18'52.34" N / 1°0'48.02" O) : Spéciale en ligne 30% prairie 70% sous-bois avec beaucoup de dénivelé – Durée estimée : 8 min.





Liaison 5'




CH2 - paddock -Ravitaillement








2 points spectacles seront accessibles aux spectateurs, à Iholdy (GPS – 43°15′53.63" N / 1°08’55.08" O) et Lantabat (GPS – 43°15′11.10" N / 1°07’44.10" O).


L’épreuve fait quasiment le plein avec un plateau de 320 pilotes engagés. Premiers à s’élancer, les pilotes des catégories Elite qui revêtent pour certains de nouvelles couleurs cette saison. Pour vous aider à y voir plus clair, on fait le point :








Catégorie E1 :





En E1, Marc Bourgeois défendra son titre acquis la saison passée. Toujours pilote officiel Yamaha, il a pris de nouvelles fonctions au sein de la marque au diapason et manage désormais le team Outsiders Yamaha Racing. Il sera intéressant de voir si cette double responsabilité n’a pas trop entamé sa préparation et s’il parvient à conserver le rythme qu’il imprimait l’an dernier.


Face à lui, il aura du répondant. Julien Gauthier, vice-champion en titre, arbore pour une nouvelle saison les couleurs du team Yamaha B2R et sera de nouveau un sérieux candidat à la victoire.


Très rapide en fin de saison dernière, le sudiste Anthony Boissiere (Sherco) devrait aussi jouer des coudes pour la gagne.


Du coté des outsiders, on voit arriver 2 pilotes qui vont radicalement faire baisser la moyenne d’âge de la catégorie. Fraichement débarqués d’une catégorie Junior qu’ils animaient par leur duels, Jérémy Carpentier (EC2M – Champion junior 2016) et Théo Bolley (TM Racing) sont prêts à en découdre avec leurs ainés.


Un autre pilote Yamaha se lance dans l’aventure du team privé cette saison. Le lozérien Romain Boucardey, un des pilotes les plus expérimentés du paddock, a intégré la structure créee par Antoine Letellier, le team Ridercamp Yamaha.


Nicolas Deparrois sera quant à lui de nouveau au guidon de la 250 Husqvarna aux couleurs d’ Atomic Moto. Après une belle performance à la Val de Lorraine où il a pris la seconde place, on le verra lui aussi probablement sur les podiums.





Catégorie E2 :





La catégorie E2 sera sans nul doute la plus relevée de ce Championnat de France d’ Enduro 24MX. Nous y verrons Loïc Larrieu (Yamaha Outsider), le champion de France E2 en titre, affronter Mathias Bellino (Husqvarna) actuel leader du classement Enduro GP, nouvelle catégorie reine en championnat du monde. Jérémy Tarroux (Sherco) sera lui aussi un très sérieux candidat au titre cette saison. Très rapide en fin d'année dernière, il est probable qu'on voit le pilote tarnais aux avant-postes dès les premières spéciales.


Co-équipier de Loïc Larrieu, le pilote espagnol Christobal Guerrero (Yamaha Outsider) participera lui aussi à l’intégralité du championnat et sera assurément un client pour la victoire.


Un tableau qui a de quoi faire rêver. Seule déception, le forfait de Christophe Nambotin (KTM). Blessé à la main lors de l’ouverture du mondial au Maroc, il ne sera pas suffisamment remis pour prendre le départ à Saint-Palais.


Représentant la marque BETA, le solide ardéchois Alexandre Queyreyre tentera de tirer son épingle du jeu dans cette impitoyable catégorie E2.





Catégorie E3 :





Emmanuel Albepart (BETA) a atteint l’un de ses objectifs en Septembre dernier en remportant son premier titre Elite, à 36 ans. Pas de quoi cependant le pousser à prendre sa retraite. Malgré une blessure récente au dos qui ne lui a pas permis de se préparer correctement, le pilote BETA sera de nouveau sous l’arche de départ à Saint-Palais.


Et la tâche ne sera pas simple. Son dauphin au classement 2015, Antoine Basset (KTM), a fait un début de saison éclatant. Il est monté deux fois sur le podium lors du grand prix du Maroc le week-end dernier et sera un redoutable adversaire. Idem pour Jérémy Joly (KTM) qui s’est récemment illustré sur la Val de Lorraine, en signant plusieurs scratchs en spéciale.


On pourra compter également sur Romain Dumontier (Yamaha-Dumontier racing) qui se lance dans un nouveau challenge au guidon d’une 300WR, ou encore sur Pierre Vissac (BETA), actuel leader du championnat de France de cross-country.





Catégorie Junior :





Un vent de fraicheur souffle sur la catégorie Junior. Après 2 saisons de domination du pilote Honda EC2M Jérémy Carpentier, la voie vers le titre est libre et la catégorie plus que jamais ouverte.


Parmi les prétendants les plus attendus, Quentin Delhaye De Maulde. On sait que l’auvergnat qui roule pour le compte du team TM Racing est extrêmement rapide et évolue au sein d’une structure très expérimentée. Il aura toutes les cartes en main pour réussir.


L’équipe de France armée de terre FFM alignera 3 pilotes dans cette catégorie. Anthony Geslin, qui roulera à domicile à Saint-Palais, David Abgrall et Jean-Baptiste Nicolot. Leur 4ème pilote, Bastien Mechin, est blessé et ne pourra pas participer à cette première épreuve.


Le team Sherco Academy comptera de son coté sur le jeune talent espagnol Kirian Mirabet. Il s’est déjà illustré le week-end dernier en montant sur la 3ème marche du podium lors de l’ouverture du mondial et on devrait le voir jouer la gagne. Il fera équipe avec Xavier Flick, qui découvrira la catégorie Junior après avoir été l’un des tout meilleurs espoirs.


Après une saison rythmée par les blessures, on assistera au retour de Jérémy Miroir. Pilote officiel Husqvarna, il entend bien enterrer l’année difficile qu’il vient de passer et renouer avec les joies de la victoire. On sait qu’il en est capable.





Catégorie féminine :





Juliette Berrez (Yamaha) remettra son titre en jeu chez les filles, et retrouvera une adversaire qui s’était absentée quelques années du championnat, Audrey Rossat. Elles devraient nous offrir de beaux duels, mais auront aussi à se méfier de pilotes comme Valérie Roche ou Caroline Duchêne (Sherco Academy).





A noter, quelques changements dans les catégories du Championnat de France Enduro 24MX :


La catégorie Elite Privé sera remplacée cette saison par la catégorie Néo-élite, qui opposera tous les pilotes qui ont accédé à l' élite par le biais de leur classement national de la saison précédente.


Le challenge team national est créé et récompensera la meilleure équipe de pilotes nationaux inscrite à ce challenge.


Enfin, les marques s’affronteront encore cette saison pour le gain d'un trophée constructeur toujours aussi convoité.


Fort de son succès,le trophée MORACO (Elite et national), récompensera de nouveau, au terme de la saison, le pilote le plus rapide dans les spéciales en ligne.


Ne manquez surtout pas l’ouverture de ce Championnat de France d’ Enduro 24MX qui s’annonce passionnant. Pour cela, rendez-vous dès Samedi matin 8h à Saint-Palais. Et pour ceux qui n’auront pas l’opportunité de succomber aux charmes du Pays Basque, rendez-vous sur le live www.enduro-france.fr


et suivez l'actualité sur la page facebook Enduro-France.


Revenir en haut Aller en bas
Millepierres
En rodage
En rodage


Masculin Nombre de messages : 33
Age : 48
Localisation : brive
moto : Husvarna 300
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Sam 16 Avr 2016, 20:54

Merci pour ce compte rendu, la météo devrait s'améliorer quelques jours avant l'épreuve mais les participants ne souffriront pas de la poussière sur cette épreuve...
Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Dim 17 Avr 2016, 00:53


COMMUNIQUÉS 23.05.13. CHAMPIONNAT DE FRANCE ENDURO – SAINT-PALAIS (64)
[img][/img]
20 ans !! 20 ans que le Championnat de France d’ Enduro n’avait pas posé ses banderoles dans le Pays Basque. Une pause bien trop longue qui prendra fin dès le week-end prochain avec l’organisation de la seconde manche de la saison à Saint-Palais (64).
Et pour mettre sur pied un tel événement, nul n’était plus indiqué que le Moto Club des 2 Gaves. Fort de ses 25 ans d’ existence et de sa soixantaine de membres, ce club parmi les plus actifs du Sud-Ouest, à l’origine du célèbre Enduro des poireaux, a peaufiné pour l’occasion un parcours de 75 Kms qui ravira les yeux des pilotes (plus de 300) inscrits. Au programme, des sentiers étroits au cœur de paysages somptueux, un tracé sans grosse difficulté mais taillé pour user les organismes, avec les dénivelés importants qu’imposent le relief montagneux des environs.
Les pilotes ne pourront donc pas passer trop de temps à admirer le panorama et devront boucler 3 tours pour les Elites et 2 pour les nationaux.

Après un départ donné au cœur de Saint-Palais, où se trouve le paddock (coordonnées GPS 43°19’50N / 1°01’50O), les pilotes entreront vite dans le vif du sujet avec une première spéciale 5 minutes seulement après s’être élancé. Cette banderolée (SP1 Coordonnées GPS – 43°20’22 N / 1°03’24 O) d’environ 5 minutes sera relativement lente et technique, avec du dévers. A la sortie de cette spéciale, une quarantaine de minutes de liaison mèneront à la SP2 (Coordonnées GPS – 43°17’08N / 1°04’44O). Cette spéciale tracée sur la commune d’Orsanco sera également une banderolée, plus rapide que la précédente, que les meilleurs devraient pouvoir terminer en moins de 5 minutes. Le CH1 (avec ravitaillement) est situé à la sortie de cette SP2. Les pilotes entameront après ce CH la seconde partie du tracé qui durera environ 50 minutes et s’achèvera par l’entrée dans la SP3, à Saint-Palais (Coordonnées GPS 43°18’50 N / 1°00’50 O). Cette ligne de 8 minutes sera plutôt variée, elle alternera passages en sous-bois et prairie banderolée, agrémentée de quelques sauts. La fin de cette SP3 marquera la fin du tour et le passage au CH3 pour ravitaillement.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour offrir un spectacle à ne pas manquer. Au delà du décor, il y aura assurément de grosses bagarres dans chaque catégorie.

Chez les E1, Antoine Méo partira évidemment grand favori après sa double victoire lors de l’ouverture. Il faudra tout de même surveiller la lutte pour la seconde place qui oppose Jérémy Joly (Honda) et Marc Bourgeois (Yamaha) qui ont seulement 2 points d’écart, ainsi que le retour d’ Anthony Boissiere. Le pilote Sherco Moto Pulsion vient de signer un premier podium en mondial et devrait encore faire parler de lui.

La catégorie E2, menée par un Pela Renet (Husaberg) moins dominateur que la saison précédente, pourrait voir Julien Gauthier (Sherco) passer la vitesse supérieure et tenter de se rapprocher du normand.

En E3, un duel est attendu. Même si Christophe Nambotin (KTM) domine encore outrageusement toutes ses courses, il voit doucement se rapprocher de lui Mathias Bellino (Husaberg). Après un entrainement hivernal tronqué par une blessure, le champion du monde Junior améliore sa vitesse à chaque course, au fur et à mesure de son rétablissement. Emmanuel Albepart (BETA), actuel second, sera lui aussi un sérieux client de la catégorie des grosses cylindrées.

Enfin, la catégorie Junior reste probablement la plus ouverte. Même si la domination de Loic Larrieu (Husaberg) semble difficilement contestable, la bagarre pour l’accès au podium fait rage. L’avantage est pour l’instant au pilote EC2M-HONDA Jérémy Carpentier, deux fois dauphin de Larrieu à Champagne-Mouton, mais il va falloir se battre pour le conserver, tant cette catégorie présente d’outsiders.

Toutes ces interrogations trouveront des réponses dès Samedi Matin, à Saint-Palais. Nous vous invitons également à vous rendre à la traditionnelle présentation des équipes, précédé du briefing pilote, qui aura lieu Vendredi soir à 18 heures.
Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Dim 24 Avr 2016, 07:26



COMMUNIQUé DE PRESSE


23 AVRIL 2016






[img][/img]



























SAINT-PALAIS - JOUR 1 - UN SANS-FAUTE












On n'en attendait pas moins d'eux, le Moto Club des 2 Gaves a encore frappé fort aujourd'hui en offrant une magnifique journée d'ouverture au Championnat de France Enduro 24MX 2016. Épargnés par la pluie, les pilotes ont bénéficié de conditions exceptionnelles et évolué sur des spéciales magnifiquement tracées, pour le plus grand plaisir du public basque venu nombreux assister au spectacle.


Et du spectacle il y en a eu. Les tenants des titres E1, E2 et E3 ont eu beaucoup de mal à faire briller leur plaque numéro 1. Parmi eux, seul Loïc Larrieu est parvenu à s'imposer aujourd'hui en E2. En E1 c'est Julien Gauthier qui s'impose au terme d'une course qu'il a superbement maitrisée. En E3, la victoire revient à Jérémy Joly, vainqueur de la quasi-totalité des spéciales du jour.

Chez les Juniors, c'est l'espagnol Kirian Mirabet qui remporte la victoire.





















Catégorie E1


Si Marc Bourgeois (Yamaha Outsiders) a renoué avec ses habitudes en remportant la première spéciale du jour, il a vite été repris par Julien Gauthier (Yamaha B2R), auteur d'une journée incroyable durant laquelle il a signé à plusieurs reprises les meilleurs chronos toutes catégories confondues. Le champion en titre n'a rien pu faire face aux assauts de Gauthier qui prend la première place ce soir.

Il verra même le podium lui échapper dans le dernier tour, la faute à une très belle remontée du pilote Sherco Anthony Boissiere qui améliorait ses temps au fur et à mesure que la piste se creusait, jusqu'à prendre la seconde place. Autre pilote à s'être illustré, le lozérien Romain Boucardey (Yamaha Ridercamp) a pris la roue de Julien Gauthier dès le 2ème tour et ne s'est fait rattraper par Boissiere que dans l'ultime chrono. Il prend la 3ème place à moins de 2 secondes du pilote Sherco.


Bourgeois est 4ème. Théo Bolley, le pilote TM issu du junior et qui découvre la catégorie, prend une belle 5ème place.



Classement E1


–1/ Julien Gauthier


- 2/ Anthony Boissiere


- 3/ Romain Boucardey
























Catégorie E2


Malgré les absences de Christophe Nambotin et Christobal Guerrero, la catégorie E2 reste une catégorie intraitable dans laquelle la moindre petite faute peut vite entrainer de grosses conséquences au classement. C'est ce qu'a expérimenté Mathias Bellino (Husqvarna). En tête durant les deux premiers tours, il perd plus de 10 secondes en chutant dans la SP1 de la dernière boucle et voit Loïc Larrieu (Yamaha Outsiders) et Jérémy Tarroux (Sherco) lui prendre le leadership. Retard qu'il ne parviendra pas à refaire tant la vitesse de ses adversaires est importante. Loïc Larrieu offre une autre victoire à Yamaha et entame de la meilleure des façons ce championnat.


Jérémy Tarroux démarrait réellement sa saison aujourd'hui et l'on pouvait légitimement s'interroger sur sa vitesse vis-à-vis des pensionnaires d'un championnat du monde auquel il ne participe pas. Il a très vite répondu à cette question en collant à la tête de course toute la journée. Il parvient à sauver une seconde place du retour de Bellino en scratchant l'ultime spéciale du jour. Bellino complète donc le podium, il est 3ème.





Classement E2


- 1/ Loïc Larrieu


- 2/ Jérémy Tarroux


- 3/ Mathias Bellino





















Catégorie E3


Il n'avait plus gouté à la victoire sur son championnat national depuis la mi-saison l'année dernière, Jérémy Joly (KTM) retrouve la première marche du podium après avoir mené une course exemplaire. Très régulier, il s'est imposé dans 7 des 9 chronos du jour et prend un ascendant psychologique sur ses adversaires. Dans l'aspiration de Jérémy Joly toute la journée, mais sans jamais parvenir à le rejoindre, Antoine Basset (KTM) n'est pas parvenu à imprimer le même rythme que lors des 2 premières manches du mondial durant lesquelles il avait tutoyé le sommet de l'élite mondiale. Malchanceux dans la dernière spéciale, il déraille et perd de nombreuses secondes ainsi que sa seconde place. Il se classe 3ème.

La seconde marche du podium revient à Romain Dumontier. Le pilote Yamaha qui évolue au sein de sa propre structure a connu un début de saison difficile et retrouve ici le sourire. On peut imaginer que ce bon résultat va relancer l'appétit du normand, et nous offrir de belles bagarres pour les journées à venir.









Classement E3


- 1/ Jérémy Joly


- 2/ Romain Dumontier


- 3/ Antoine Basset





















Catégorie Junior


A l'image de la saison passée, la catégorie Junior promet d'être celle la plus ouverte. A en juger par les écarts à l'arrivée (moins de 3 secondes entre les 3 premiers), il va être difficile de faire des pronostics chez les moins de 23 ans. C'est le pilote de la Sherco Academy Kirian Mirabet qui monte sur la plus haute marche du podium. En tête durant pratiquement toute la course, l'espagnol s'impose avec seulement 1,2 secondes d'avance sur le duo de militaires Anthony Geslin/David Abgrall (EEAT - Yamaha). Geslin, pilote basque qui roule à domicile ce week-end, a impressionné par sa vitesse. Il est venu arraché sa seconde place dans la toute dernière spéciale du jour en réalisant le meilleur temps des juniors dans la ligne.


Belle performance d'Hugo Blanjoue (KTM), transfuge de la catégorie Espoir qui prend la 4ème place en ayant remporté 2 chronos, de bon augure pour les journées qui vont suivre.






Classement Junior


- 1/ Kyrian Mirabet


- 2/ Anthony Geslin


- 3/ David Abgrall





















Catégorie Féminine


Chez les filles aussi, il y a eu de la bagarre. Si Juliette Berrez (Yamaha) gagne en s'imposant assez nettement à ses adversaires (elle remporte 5 spéciales sur 6), le gain de la seconde place a été plus disputé. Audrey Rossat (KTM) revenait sur le championnat de France après plusieurs années d'absence et a eu fort à faire avec la nouvelle pilote du Moto Club Lozérien, Justine Martel. Cette dernière est resté au contact d' Audrey jusqu'à l'ultime spéciale, dans laquelle elle a fait une erreur et l'a laissé filer. Audrey finit donc seconde, Justine Martel 3ème. Au pied du podium, on retrouve la pilote Sherco Academy Valérie Roche.










Classement féminines


- 1/ Juliette Berrez


- 2/ Audrey Rossat


- 3/ Justine Martel





















catégorie constructeur



Chez les constructeurs. la première marque à faire monter sa moto sur le podium cette saison est celle du constructeur français Sherco. Une victoire à mettre au crédit des pilotes Anthony Boissiere et Jérémy Tarroux, respectivement second en E1 et E2.






Classement Constructeur


- 1/ SHERCO


- 2/ YAMAHA


- 3/ HUSQVARNA





















Trophée MORACO Elite


Meilleur performer sur la spéciale en ligne, Loïc Larrieu prend la tête du trophée MORACO Elite. Ce trophée, mis en place avec la société MORACO, fidèle partenaire du championnat, récompensera d'une prime de 1000 euros le vainqueur de ce classement à la fin de la saison.






Classement Trophée MORACO Elite


- 1/ Loïc Larrieu


- 2/ Jérémy Tarroux


- 3/ Jérémy Joly





Pour demain, tous les indicateurs sont au vert, et l'on devrait encore vivre une grande journée d' Enduro. Pour la suivre au plus près, rendez-vous dès 8h sur la page Facebook Enduro France et sur le live http://www.enduro-france.fr/live/

Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Dim 24 Avr 2016, 07:38

Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Dim 24 Avr 2016, 21:30






SAINT-PALAIS - JOUR 2













Cette deuxième journée de course à Saint-Palais aura mis à l'épreuve les capacités de réaction des bénévoles du Moto-Club des 2 Gaves . Il a plus fort la nuit dernière et le parcours a du subir quelques ajustements durant le premier tour pour pour permettre de rouler dans des conditions optimales de sécurité. Bilan, un sans-faute pour une épreuve basque qui a tenu toutes ses promesses.


Une performance saluée par Jacques Bolle, président de la Fédération Française de Motocyclisme, venu à Saint-Palais féliciter tous les artisans de ce succès, et plus globalement du succès de l'enduro français.


Entre les banderoles, la donne était différente aujourd'hui. Les pilotes ont dû composer avec un terrain glissant en début de journée et de profondes ornières. Une situation qui permet de rebattre un peu les cartes. En E1, la victoire est signée Julien Gauthier, malgré la domination de Marc Bourgeois, qui écope d'une minute de pénalité et se voit écarté du podium. Mathias Bellino prend la première place de la catégorie E2, et Jérémy Joly réalise le doublé en s'imposant une nouvelle fois aujourd'hui en E3. Idem pour Kirian Mirabet qui remporte la catégorie Junior.






















-Catégorie E1:





La catégorie E1 a été très chahutée aujourd'hui. Dans le premier tour, c'est Romain Boucardey (Yamaha - Ridercamp) qui surprenait tout le monde en prenant la tête de la course, laissant à distance les leaders habituels. Malheureusement, une grosse chute à l'entame du second tour aura eu raison de ses ambitions.


Il y laisse presque une minute et dégringole au classement.


Il laisse ainsi la voie libre à un Marc Bourgeois (Yamaha) revanchard après sa contre-performance d'hier. Le pilote Yamaha semble avoir retrouvé son rythme habituel et a dominé assez nettement les 2 derniers tours de course. Cependant, un pointage en retard lui vaut une minute de pénalité qui le relègue à la 5ème place.


C'est l'auvergnat Julien Gauthier (Yamaha B2R) qui en profite et s'impose une nouvelle fois aujourd'hui. Une victoire qui aurait pu lui échapper tant il a été mis sous pression par le pilote du TM Racing, Théo Bolley, qui prend la seconde place à 2 secondes seulement de lui. Le sudiste a marqué les esprits, on ne l'attendait pas si rapidement à cette position dans cette catégorie qu'il découvre. Il a fait le choix de faire l'impasse sur sa dernière opportunité de faire une saison en Junior pour s'aligner plus rapidement en Elite et prouve ce soir qu'il a eu raison.

Revenu très fort après sa chute, Romain Boucardey passe Nico Deparrois (Atomic Moto) dans l'ultime chrono et monte sur la 3ème marche du podium.








Classement championnat E1


– 1/ Julien Gauthier - 40 Pts


- 2/ Romain Boucardey – 30 Pts


- 3/ Théo Bolley – 28 Pts





















-Catégorie E2:





3ème hier, le pilote de chez Husqvarna Mathias Bellino partait ce matin le couteau entre les dents. Il creusait d'entrée de jeu un écart conséquent de plus de 6 secondes avec ses adversaires. Il ne fera ensuite que faire fructifier ce capital temps pour s'imposer avec 20 secondes d'avance sur son dauphin du jour, Jérémy Tarroux (Sherco). Loïc Larrieu (Yamaha-Outsiders) était moins à son aise aujourd'hui. Il prend la 3ème place mais conserve la tête du provisoire à égalité de points avec Bellino.

Tarroux est à seulement 1 point derrière eux, autant dire que les compteurs seront remis à zéro pour la seconde épreuve du championnat, qui promet déjà un suspens haletant.





Classement championnat E2


- 1/ Mathias Bellino – 35 Pts


- 2/ Loïc Larrieu – 35 Pts


- 3/ Jérémy Tarroux – 34 Pts





















-Catégorie E3:





Chez les E3, Jérémy Joly a visiblement retrouvé goût à la victoire. Après une saison délicate, il sort de l'ombre, offre à KTM un beau doublé et prend la tête de la catégorie des grosses cylindrées. Le tableau est idéal pour lui. Mais attention, on sait qu' Antoine Basset (KTM) ne lui fera pas de cadeau. Ce dernier prend la seconde place aujourd'hui. Il n'a jamais été en mesure de porter d'assauts sur Joly, mais l'ardéchois a montré en tout début de saison qu'il était capable de se surpasser, on peut donc s'attendre à de très belles manches E3 pour les épreuves à venir. D'autant qu'un autre pilote est en mesure de venir se joindre à la bataille.


Troisième du jour, Romain Dumontier (Yamaha-Dumontier Racing) progresse à chaque épreuve. Il gagne en confiance et se rapproche de plus en plus des leaders. Pour preuve sa remontée dans le dernier tour à moins d'une seconde de Basset. Au provisoire, ces 2 pilotes partagent la seconde place.








Classement championnat E3


- 1/ Jérémy Joly – 40 Pts


- 2/ Antoine Basset – 32 Pts


- 2/Ex-aequo Romain Dumontier – 32 Pts






















-Catégorie Junior: 





Chez les moins de 23 ans, l'espagnol Kirian Mirabet (Sherco Academy) signe un beau doublé et devient le pilote à battre dans cette catégorie.


Derrière lui, on a assisté à un jeu de chaises musicales à la faveur, dans un premier temps, de Jérémy Miroir (Husqvarna) qui s'est montré très pressant sur Mirabet, puis des pilotes de l'armée de terre Anthony Geslin et David Abgrall. C'est finalement le pilote basque Anthony Geslin qui tire le mieux son épingle du jeu et prend la seconde place ce soir.

David Abgrall, au prix d'un exceptionnel chrono dans la dernière spéciale, passe devant Jérémy Miroir pour seulement une demi seconde. Il est 3ème.




Classement championnat Junior


- 1/ Kirian Mirabet – 40 Pts


- 2/ Anthony Geslin – 34 Pts


- 3/ David Abgrall -30 Pts



















-Catégorie Féminine:


Du coté des féminines, la course s'est jouée dans la toute dernière spéciale. Juliette Berrez (Yamaha) était alors en tête avec plus de 10 secondes d'avance. La longue spéciale en ligne a été un véritable juge de paix et c'est Audrey Rossat (KTM) qui s'en est le mieux sortie. Elle gagne la journée avec 12 secondes d'avance sur Berrez. Justine Martel (Moto Club Lozérien) monte une nouvelle fois sur le podium, elle se classe 3ème.








Classement championnat féminines


- 1/ Audrey Rossat – 37 Pts


- 1ex-aequo/ Juliette Berrez – 37 Pts


- 2/ Justine Martel – 30 Pts



















-Catégorie Constructeur: 


Sherco remet le couvert aujourd'hui. Grâce aux bons résultats de Jérémy Tarroux (second E2) et Kirian Mirabet (Vainqueur Junior) la marque française remporte pour la seconde fois consécutive la catégorie constructeur. Ils se positionnent idéalement dans la course au titre avec 12 points d'avance sur leurs poursuivants.





Classement championnat Constructeur


- 1/ SHERCO – 71 Pts


- 2/ HUSQVARNA – 59 Pts


- 3/ YAMAHA – 59 Pts



















-Trophée MORACO Elite : 


Loïc Larrieu consolide son leadership à la tête du trophée Moraco Elite. S'il ne prend que la 3ème place du E2, il a été le plus performant dans l'exercice délicat de la spéciale en ligne. Jérémy Joly et Mathias Bellino complètent le classement.





-Classement Trophée MORACO Elite :


-1/ Loïc Larrieu – 40 Pts


-2/ Jérémy Joly (KTM) – 32 Pts


- 3/ Mathias Bellino – 28 Pts








Il était difficile d'imaginer un meilleur lancement pour ce Championnat De France 24MX 2016. Toutes les catégories ont été disputées, l'organisation de l'épreuve était exemplaire et l' hospitalité basque d'une générosité rare. Les guidons sont désormais braqués vers la seconde épreuve qui aura lieu les 28 et 29 Mai prochains à Chemillé-sur-Indrois (37).

Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Dim 24 Avr 2016, 21:32

Revenir en haut Aller en bas
LAGNEAU
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6391
Age : 57
Localisation : saint remy sur durolle 63550
moto : husqvarna 360 wr ex 501 fe
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   Mar 26 Avr 2016, 16:33















SAINT-PALAIS - LA COURSE DES NATIONAUX
[img][/img]
















Le Championnat de France d' Enduro 24MX 2016 a débuté ce week-end à Saint-Palais et avec lui les premières confrontations dans les catégories du national. Une course palpitante qui a vu arriver de nouveaux pilotes très ambitieux, des "anciens" confirmer leur bonne forme, et de la bagarre à tous les virages.

Thomas Dubost prend la place du patron en Espoir, Martin Vignal en fait de même en N1. Chez les N2, un petit nouveau, Yohan Lafont, gagne les 2 journées, tout comme Mathieu Doveze en N3.

Stéphane Jeannin et Serge Nuques se partagent les victoires de la catégorie Vétéran, et les teams Atomic Moto et Black Yack se placent en tête du nouveau challenge team national.

On vous raconte tous les détails:































Catégorie Espoir :







On se rappelle que le titre de champion de France Espoir s'était joué dans l'ultime journée de course la saison passée, et avait sacré Valérian Debaud, laissant nourrir de gros regrets à Thomas Dubost. Revanchard, le jeune pilote KTM a tout de suite pris les commandes de la catégorie en s'imposant samedi. Dimanche, il laisse la victoire au pilote Husqvarna Alexis Beaud qui gagne avec 2 petites secondes d'avance.

Autres prétendants aux toutes premières places, Thibaut Passet (Yamaha) prend une belle seconde place samedi et le breton Léo Le Queré (TM Racing) monte par deux fois sur la troisième marche du podium.

Ces 2 pilotes partagent la troisième place du provisoire à égalité de points. Ils suivent Alexis Beaud, second. Thomas Dubost pointe en tête.











Classement Espoir :


1/ Thomas Dubost – 37 Pts


2/ Alexis Beaud – 33 Pts


3/ Léo Le Queré – 30 Pts


4/ Thibaut Passet – 30 Pts

























Catégorie National 1 : 



La meilleure performance du week-end dans la catégorie N1 est à mettre au crédit de Martin Vignal. Le pilote du Moto Club privadois avait été privé de victoire la saison passée face à la domination sans partage de Luc Breban. Samedi, il s'est vu récompensé de sa persévérance en montant sur la plus haute marche du podium. Une victoire qu'il n'a pas pu rééditer dimanche. Pour 4 secondes, il doit céder sa place à un nouveau-venu dans la catégorie, Patrick Thome. S'il est inconnu dans le monde de l'enduro, il ne l'est pas dans celui du VTT de descente. Le jeune homme était un des animateurs de la scène mondiale de cette discipline et semble posséder toutes les aptitudes pour grimper rapidement les échelons, à suivre.

Cela promet une très belle saison, d'autant que d'autres pilotes sont capables de venir jouer la gagne, notamment Guillaume Tessier (KTM) qui prend la seconde place Samedi, ou encore Tom Pastel (Sherco Academy) qui termine deux fois à la troisième place.





Classement N1 :


1/ Martin Vignal – 37 Pts


2/ Patrick Thome – 30 Pts


3/ Tom Pastel – 30 Pts

4/ Guillaume Tessier - 30 Pts


























Catégorie National 2 : 




Double victoire en national 2 pour la nouvelle recrue du team Yamaha B2R Yohan Lafont. Encore pilote de motocross la saison passée, il n'a que peu d'expérience en enduro mais semble déjà très à l'aise.Il a réussi à déjouer les pièges d'un terrain très glissant dimanche matin et s'impose comme le pilote à aller chercher cette saison. Attention cependant à Jean-Baptiste Brecheteau, qui termine second les deux jours à moins de 10 secondes de Lafont. Il avait déjà remporté 2 victoires l'an passé dans cette même catégorie et sera assurément un gros client pour la victoire. La place restante sur le podium a été occupé par Valentin Richaud samedi et Maxime Jeoffre dimanche. C'est ce dernier qui occupe également la 3ème place du provisoire.








Classement N2 :


1/ Yohan Lafont – 40 Pts


2/ Jean-Baptiste Brecheteau– 34 Pts


3/ Maxime Jeoffre– 28 Pts
























Catégorie National 3 :


Contrairement aux catégorie N1 et N2 dans lesquelles les victoires ont été disputées, le N3 voit un pilote faire une entrée fracassante dans ce championnat. Vainqueur des 2 journées de course, de la totalité des spéciales et cumulant à chaque fois plus d'une minutes d'avance sur ses concurrents, le pilote BETA Mathieu Doveze ne pouvait pas réaliser plus belle entrée en matière.


La bataille pour les accessits a été plus serrée, particulièrement samedi, où la seconde place a été récupérée par Jérome Bas (KTM) avec seulement 3 secondes d'avance sur Joris Porte Bazin (KTM). Podium qui restera le même dimanche et qui figure donc le classement provisoire des E3.











Classement N3 :


1/ Mathieu Doveze – 40 Pts


2/ Jérôme Bas– 34 Pts


3/ Joris Porte Bazin – 30 Pts
























CHALLENGE TEAM NATIONAL : 




Ce tout nouveau challenge a été crée pour récompenser des équipes de trois pilotes évoluant chacun dans des catégories nationales. A l'issue de chaque journée de course, un classement scratch national est édité et les points des 2 meilleurs performers de chaque équipe sont additionnés pour établir la hiérarchie.

Et les meilleurs dans cet exercice là ce week-end ont été le team Atomic Moto 1 et le team Black Yack. Ils ont tour à tour occupé la première et la seconde marche du podium et prennent la tête du provisoire avec chacun 37 points. Ils creusent l'écart avec le team B2R Racing 1, troisième avec 26 points, talonné par le team DAFY (25 points)








Classement :


1/ Atomic Moto 1– 37 Pts


2/ Black Yack – 37 Pts


3/ B2R Racing – 26 Pts
























Catégorie Vétérans : 






Stéphane Jeannin (KTM) est le vainqueur du week-end dans la catégorie vétéran. En 2015 il n'avait participé qu'à 6 journées de course mais les avait toutes remportées. Il repart sur des bases quasi-identiques cette saison. Quasi, car s'il l'emporte assez facilement samedi, il a du céder la victoire dimanche, pour 6 secondes, à Serge Nuques. Le célèbre pilote dont le talent s'exprime aussi bien dans la boue que sur l'asphalte n'avait plus participé à une épreuve du championnat de France d'enduro depuis de nombreuses années. Il est venu en voisin et repart avec une belle victoire.

Autres pilotes à avoir foulé le podium, Remy Alibaud, qui se classe second samedi et troisième dimanche, et Dominique Merlande, troisième samedi.





Classement Vétérans :


1/ Stéphane Jeannin – 37 Pts


2 / Rémy Alibaud – 32 Pts


3 / Serge Nuques– 31 Pts















Trophée Enduro Test MORACO :



Le classement du trophée Enduro Test MORACO est on ne peut plus serré. On y retrouve à sa tête 4 pilotes séparés de seulement 2 points. Très court avantage pour Alexis Beaud, qui mène d'un point devant la paire Yohan Lafont/Thibaut Passet. Thomas Dubost est quatrième.





Classement Trophée MORACO :


1/ Alexis Beaud – 32 Pts


2/ Yohan Lafont –31 Pts


3/ Thibaut Passet – 31 Pts





La saison est lancée et les catégories du national, à l'instar des Elites, nous promettent de nombreux rebondissements. Prochain épisode les 28 et 29 Mai prochains à Chemillé-Sur-Indrois (37)


Pour voir tous les résultats de cette saison, connectez-vous sur www.enduro-france.fr

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ch France Saint Palais (64)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ch France Saint Palais (64)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Husaberg forever :: Espace de discussion :: Annonce de compétitions, sorties, rencontres du forum, essai-
Sauter vers: